Fracassés, de Julien Daluis

Je pense aux mots de mon formateur : « La protection de l’enfance, c’est comme la salade d’endives. On peut vous en parler pendant des heures, mais tant que vous n’y avais pas goûté, vous ne savez pas si vous en supporterez l’amertume. »

Où tous les personnages sont fracassés…

François Guéronce vient d’être nommé responsable de la protection de l’enfance. Si cette promotion récompense ses valeurs et son travail, il la doit également à sa femme et à ses parents, pour leur disponibilité et leurs sacrifices.
Le flot d’histoires tragiques que son nouveau service charrie le conduira vers la famille Lagonie, dont le quotidien repose sur la capacité de débrouille du père, qui a le cœur au bord des coups et la mère, globalement dépassée. Lili, l’aînée, treize ans, profite de sa liberté autour du camp.
Deux destins qui n’étaient pas faits pour se croiser. L’impact sera violent et projettera les protagonistes dans une course à contre-courant, douloureuse.

Aux éditions Lucien Souny, on aime les beaux mots. C’est une constante chez cet éditeur. Très souvent, les romans qu’ils publient font montre d’une qualité de plume remarquable et avec Fracassés, de Julien Daluis, c’est une pépite qu’ils nous offrent. Outre l’écriture, j’ai plongé dans un thriller coup de poing, qui m’a pris aux tripes et laissée groggy en fin de lecture.

Fracassés nous emmène dans les coulisses de l’ ASE (aide sociale à l’enfance), entité qui défraye régulièrement les chroniques judiciaires : carences des éducateurs, enfants livrés à eux-mêmes, échec d’un système à bout de souffle. Et c’est dans ce contexte que l’auteur nous livre une intrigue bien construite, poignante, surprenante.

Avec une grande maturité dans l’écriture, des mots à leur juste place, Julien Daluis vous fait vibrer, ressentir les émotions de ses personnages tour à tour cabossés puis fracassés, parce que fracassés, ils le sont tous et pour des raisons diverses. La maltraitance, l’impuissance face à des jeux de pouvoirs au sein des collectivités territoriales dont dépendent les ASE, et ces enfants… Ces enfants dont le présent et l’avenir dépendent du bon vouloir des uns et de la combativité des autres. Ces enfants dont on fait peu de cas, qui ne sont que des chiffres pour certains, des causes perdues pour d’autres et seulement, pour quelques uns, de futurs adultes à qui l’on se doit de tendre la main.

Fracassés c’est aussi la responsabilité, les conséquences de nos actes, nos passés qui parfois nous poursuivent, reviennent nous hanter.

Avec ce premier roman, Julien Daluis fait son entrée dans le monde du noir et j’espère que vous lui réserverez l’accueil qu’il mérite. Pour ma part c’est un coup au cœur autant qu’un coup de cœur.

Fracassés, de Julien Daluis, publié le 15 janvier 2021 aux éditions Lucien Souny.


14 réflexions sur “Fracassés, de Julien Daluis

  1. Un très bon premier roman. Délicat, sensible avec une thématique rarement exploitée. Les pages se tournent vite et les émotions sont vives, autant que les personnages. Pas de chichi, c’est propre et net. A lire !

    Aimé par 1 personne

  2. Superbe roman que ce « Fracassés » !
    Intrigue captivante. Belle écriture sensible et poétique autant qu’incisive et percutante.
    Une vraie réussite pour un vrai plaisir de lecteur.
    Vite un autre s’il vous plaît !

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,
    Je viens de lire « Fracassés » et, encore très émue, je rejoins totalement votre avis, Ophélie : ce roman est poignant, très bien écrit (lyrique même, parfois) et l’intrigue est prenante. Je trouve, après avoir regardé un peu sur la toile, et même si les avis sont unanimement positifs, que « Fracassés » n’a pas (encore ?) l’écho qu’il mérite.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Collectif Polar : chronique de nuit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s