La mule et uppercuts de Sandrine Durochat

Elle n’avait pas cherché à lutter et avait abdiqué afin d’abréger un combat perdu d’avance. Les passes bradées dans les caves de son immeuble d’Echirolles lui avaient appris à dissocier son esprit de son corps et à chercher un point de fuite.

Chronique de deux nouvelles prometteuses…

Sadia, prostituée et mule doit trouver une solution pour sauver son frère et se sauver d’une mort certaine. Entre trafic de stups, guerre des gangs, rivalités et loyauté, une plongée au cœur d’une certaine réalité…

Alors que le trafic de stups explose sur les réseaux sociaux, je me suis dit que c’était le bon moment pour, enfin, lire Sandrine Durochat. Avocat le jour, elle est devenue auteur la nuit en se lançant dans le difficile exercice de la nouvelle et je dois dire que c’est une belle réussite.

5000 mots, pas un de plus pour chacune d’entre elles et deux véritables histoires, maîtrisées de bout en bout. Un style brutal, nerveux, parfois vulgaire mais qui colle à la réalité de ce que nous raconte leur auteur. Dans les deux opus, Sandrine dépeint et campe ses personnages en quelques mots. Elle les faits évoluer d’une nouvelle à l’autre avec aisance et sans pour autant que l’on ait un goût d’inachevé à la fin de La Mule. Les deux intrigues sont terriblement efficaces et là encore, aucune sensation de manque ou de question en suspend. Pour les scènes où la violence s’invite, ici aussi pas de longues descriptions ou de déversement d’hémoglobine gratuit. Sandrine à l’art de faire naître la nausée en une phrase.

Deux nouvelles addictives, un format maîtrisé, un style qui décoiffe, Sandrine Durochat m’a totalement emportée en 10000 mots. A la fin de mes lectures, il ne me reste qu’une seule question… A quand un roman Maître ?

PS: farine de coco et herbes de Provence pour la photo 😉

La mule a été publié le 01 février 2020 et Uppercuts le 03 mai 2020, toutes deux aux éditions Lamiroy


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s