Flic sans frontières, de Philippe Muratet

Quelle que soit votre profession, je vous invite à aller exercer dans ses pays, car pour bien connaître un pays et une population, rien ne vaut une immersion de longue durée en leur sein et sur leurs terres.

Chronique d’une volonté de partage

Découvrez le récit authentique de 8 années d’un policier-coopérant à l’étranger.
Après 24 ans de police judiciaire en France, l’auteur a voulu donner un nouveau sens à son métier et est parti exercer à Madagascar puis au Sénégal.
Au travers de nombreuses anecdotes, il nous fait découvrir l’expérience de ce travail de policier peu ordinaire au sein de deux polices et de deux pays francophones.

L’avant propos donne le ton. Si de nombreux passages résonnent d’une écriture administrative, je n’ai pas été particulièrement dérangée. Nous sommes ici dans un récit-témoignage et non un roman. Je sens rapidement que Philippe Muratet n’usera pas de la langue de bois, mais il y a beaucoup de respect dans ses écrits, résurgence de la déontologie qu’il a respecté tout au long de sa carrière sans doute.

Si le fond est très intéressant, en revanche, sur la forme, je suis déçue et là, ce n’est pas l’auteur qui est en cause, mais sa maison d’édition.

La volonté de partage d’expérience de l’auteur n’a pas été mise en valeur. Il n’y a pas de repères temporels, les événements se suivent de manière un peu anarchique, il y a des répétitions aussi ( en 140 pages, on nous explique trois fois ce que sont les « camarons »). Ces biais auraient dû être corrigés par la maison d’édition. Cela aurait rendu le témoignage de Philippe plus fort et plus vivant.

Il y a, dans les mots de l’auteur, le potentiel pour rendre ce témoignage plus poignant, en mélangeant les expériences professionnelles et personnelles. En mêlant son travail de policier coopérant, avec la découverte de deux pays qui lui étaient inconnus jusqu’alors.

J’aurais aimé en savoir plus sur les personnes qui ont croisé la route de l’auteur, sur ses sentiments et ce tant par rapport à son travail sur place, que sur les expériences humaines. Si l’aspect rédaction s’entend, il m’a manqué un peu d’humanité pour prendre pleinement conscience de la richesse de ces années de policier expatrié.

Flic sans frontières est un récit qui ne manque pas d’intérêt mais qui aurait dû bénéficier d’un véritable travail éditorial pour le rendre plus puissant.

Flics sans frontières, de Philippe Muratet a été publié le 09 mai 2018 aux éditions Le Lys Bleu.


2 réflexions sur “Flic sans frontières, de Philippe Muratet

  1. Bonjour Ophélie,

    Il semblerait que tu m’aies envoyé ta chronique avant de la publier. Je te remercie pour cette attention et aussi pour le temps que tu as pris pour la rédiger.

    Permets moi de te féliciter pour le contenu car tu as vu très juste et je n’en attendais pas moins de toi.

    J’accepte les critiques que tu as émises car elles sont vraies.

    Avant cela, j’avais obtenu environ 25 chroniques, toutes plutôt élogieuses alors que je savais que mon récit était loin d’être parfait.

    Tu as su mettre le doigts sur certaines imperfections et c’était ce que je voulais savoir vraiment. Je savais que tu ne te gênerais pas pour dire certaines vérités.

    Mon éditeur n’a jamais été à la hauteur mais comme tu le sais, quand on est un inconnu, c’est très difficile à trouver sans bourse délier..

    C’était avant de partir au Mali et je n’avais que lui sous la main, c’est bien dommage ! J’essaie d’en trouver un autre pour en changer mais rien à ce jour.

    Sincèrement un grand merci pour la qualité de ton travail, je ne suis pas déçu du tout.

    Pardon pour les camarons…;-) et peut être qu’un jour on pourra partager une bière, ce serait avec plaisir.

    Bonne continuation à toi.

    Très amicalement

    Philippe

    >

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Philippe,
      Tu l’as reçue parce que tu es abonné au blog 😊
      Merci à toi pour ta confiance et ce partage d’expérience.

      Bien à toi.

      Ophélie

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s