Les Acadénîmes du polar, une première plus que réussie !

Cédric, alias Serge, en tenue Préfecture de Police de l’époque.

Les 14 et 15 février 2020 se sont tenues les premières Acadénîmes du polar, organisées par l’ Ecole Nationale de Police de Nîmes, et c’est haut la main que Christophe R. et son équipe ont relevé ce challenge.

Dès le jeudi 13, les organisateurs se sont démultipliés pour venir nous chercher en gares, les uns arrivant à Nîmes Centre, d’autres à Nîmes Pont-du-Gard et souvent à des horaires différents. Nous étions une trentaine à arriver ce soir-là, et il en fallu de l’organisation et des appels téléphoniques entre chauffeurs pour éviter les couacs.

Arrivés à l’ école, prise en compte des chambres. Des petits cadeaux attendaient chacun d’entre nous.

20 heures, direction le mas du Directeur Zonal et Directeur de l’ école, Monsieur Gil Andreau, pour une soirée d’accueil autour d’un apéritif et d’un mange debout. L’occasion pour le Directeur de nous souhaiter la bienvenue, mais également pour les différents participants de faire connaissance avec l’équipe de l’organisation. Un moment très convivial dans un cadre typique de la région.

Laure Morganx, Pétronille Rostagnat, Gaëlle Perrin-Guillet, Alexandre Civico, Céline Denjean et son cher et tendre.

Le lendemain, c’est sous un soleil radieux que la journée a commencé.

L’une des ambitions des organisateurs, au moment de créer ce festival, était aussi de présenter aux auteurs, dessinateurs, créateurs de jeux de société et autres invités, l’envers du décor de la Police Nationale, et plus particulièrement d’une école de police. Ainsi, en ce vendredi 14 février, la matinée s’est ouverte par la diffusion du film La Police, Une Histoire. Votre Histoire. Ce film réalisé par Jean-Marie Berlière, Historien et spécialiste de la Police Nationale est diffusé depuis quelques mois dans toutes les écoles nationales de police, dans les premiers jours des scolarités des élèves gardien de la paix, des adjoints de sécurité et aux cadets de la République. Son but : que les jeunes policiers prennent conscience de l’histoire de leur métier et des différentes avancées, mais aussi les réunir autour d’une culture commune. Totalement objectif et ne passant aucunement sous silence les années noires de notre profession, ce film a enthousiasmé la grande majorité des participants pour qui La Lieutenance de police, les premiers ilotiers ou encore l’arrivée de la science dans les enquêtes n’ont plus de secrets.

Après une séance de questions-réponses avec Jean-Marie Berlière, direction les activités, Christophe R. et son équipe nous ayant concocté un panel d’animations. Echanges avec des policiers de la brigade des mineurs ou de la brigade des stupéfiants, tir à l’airsoft, brigade cynophile, découverte du tir à balles réelles sur cible ou sur entraînement vidéo assisté (EVA).

Gaëlle Perrin-Guillet et Pétronille Rostagnat en mode Drôles de Dames

Jeudi après-midi, il est temps d’ouvrir les portes de l’école au public!

Qui dit festival polar dit aussi dédicaces ! Pour nos auteurs comme pour nos illustrateurs, il est temps de travailler. Le public est venu nombreux pour les rencontrer. Certains m’ont avoué que « passer la barrière d’une école de police » n’avait pas été une démarche facile. L’ atypisme du lieu, l’image véhiculée par les médias ces dernières semaines… Et pourtant, tous se sont dit ravis, d’autant que l’organisation avait pensé à tout !

Ouvrir l’ ENP Nîmes, ce n’était pas que la rencontre avec la BD ou le polar, c’était aussi aller à la rencontre de la police technique et scientifique, s’essayer au tir laser, faire des bilans de stress auprès des mutuelles partenaires… Des activités que petits et grands ont apprécié !

Le vendredi soir, murder party pour les uns, billard et jeux de société pour les autres.

Après une bonne nuit, place au deuxième jour. En plus des activités de la veille, les visiteurs ont pu déambuler dans l’école au son d’un orchestre qui a régalé nos oreilles de classiques allant d’Inspecteur Gadget, à Johnny Hallyday en passant par des tangos etc…

Comme pour tous les salons, ce samedi s’est achevé sur un air de nostalgie. Retour dans nos pénates avec des souvenirs précieux.

Si je devais m’en tenir à un retour institutionnel, je m’arrêterais là… Mais s’agissant de mon blog, je ne peux clore cet article sans remercier le Directeur de l’ ENP pour voir accepté ce projet fou de mes collègues, les auteurs qui ont accepté, sans hésiter, mon invitation à l’époque où j’ai fait le relais avec les organisateurs. Un énorme BIG UP et mes remerciements chaleureux à Christophe R., Eric M, Cédric D. alias Serge, Séverine à la restauration et toutes leurs équipes pour leur accueil, pour le chouchoutage des invités et pour m’avoir permis d’être à leurs côtés pour cette première. Bravo à tous, gardez cette folie, votre énergie et vos sourires pour la seconde édition.

Parce qu’un salon polar c’est aussi beaucoup d’amitié et de rencontres, merci à ma psychopathe des salons, Aurélie, d’avoir fait toute cette route (désolée pour le traquenard Haribo), merci à Kim et Eva pour cette rencontre IRL, merci à Alexia et Cathy (morues du groupe Thriller et vous), un merci tout particulier à Gaëlle, Mickaël et Mathieu d’être venus ces deux jours pour faire le plein de bonne humeur.

Et enfin, un grand merci à Bénédicte R… pour ce moment intense !

Une première édition réussie donc, riche en émotions, en rencontres, en rires et en partage. Une première édition pour ouvrir notre univers au plus grand nombre et montrer la police sous un autre jour. Une première édition qui ouvre grand les portes à une seconde…. To be continued !


4 réflexions sur “Les Acadénîmes du polar, une première plus que réussie !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s